La réalité virtuelle fait son entrée à Clocheville

La réalité virtuelle fait son entrée à Clocheville

La réalité virtuelle fait son entrée à Clocheville

 

Mieux prendre en charge la douleur chez les enfants est un objectif commun des équipes médicales. Afin d’éviter le recours à des médicaments, les équipes souhaitent acquérir des casques de réalité virtuelle.

La réalité virtuelle permet de plonger l’enfant dans un univers totalement immersif, visuel et sonore, permettant d’atténuer la douleur en détournant l’attention du cerveau.

Ce complément thérapeutique offrira également une solution en cas de barrière de la langue ou lorsque les enfants ne communiquent pas.

En complément, de la décoration adaptée sera installée dans les couloirs, tout au long du parcours de soins des enfants accueillis au sein de l’hôpital Clocheville.

Ce projet est développé par l’ensemble des services de l’hôpital Clocheville pour tous les enfants hospitalisés.

L’équipe :

  • Dr Véronique Lesage – Anesthésiste-Réanimateur
  • Laura Blanchon – Interne Pédiatrique
  • Julie Goupil – Cadre de Santé des Consultations Externes
  • Magali Brault – Cadre de Santé de la Chirurgie Viscérale, Urologique, Plastique et Brûlés Pédiatriques
  • Ophélie – Infirmière
  • Amélie – Infirmière
  • Sophie – Infirmière

Localisation :

Hôpital Clocheville

Les bénéficiaires :

100 patients par jour

Coût total du projet :

En cours de chiffrage

Je fais un don en ligne

Propulsé par HelloAsso
Soins innovants en réalité virtuelle

Soins innovants en réalité virtuelle

Soins innovants en réalité virtuelle

 

Le Centre Régional de Psychotraumatologie prend en charge toute personne victime de stress post-traumastisme en soins ambulatoires.

Le trouble de stress post traumatique (TSPT) se caractérise par divers symptômes dont la reviviscence traumatique, l’évitement massif, les affects négatifs, et l’hyperactivation neurovégétative.

Dans le cadre d’une psychotérapie, le patient est invité à faire face à son traumatisme via une exposition imaginaire puis une exposition réelle.

Afin de proposer un intermédiaire, l’équipê souhaite acquérir des casques de réalité virtuelle. A l’aide de l’exposition en réalité virtuelle (ERV), les patients se retrouveront dans des environnements immersifs.

L’exposition en réalité virtuelle (ERV) est un dispositif innovant, non développé en Région Centre-Val de Loire. Le Centre Régional de Psychotraumatologie deviendra pionnier dans cette prise en charge.

L’équipe :

  • Pr Wissam El Hage – Chef de service
  • Équipe du Centre Régional de Psychotraumatologie Centre-Val de Loire

Localisation :

Centre Régional de Psychotraumatologie

Les bénéficiaires :

50 à 60 patients par an

Coût total du projet :

  • 7 193€

Je fais un don en ligne

Propulsé par HelloAsso
Une douche pas comme les autres

Une douche pas comme les autres

Une douche pas comme les autres

 

Une intervention chirurgicale demande de la préparation tant pour les équipes médicales que pour les patients. La douche préopératoire est une étape essentielle permettant de lutter contre les maladies nosocomiales.

Afin d’éviter ces infections, l’Équipe Opérationnelle Hygiène hospitalière souhaite diffuser les bonnes pratiques par l’intermédiaire d’une Bande Dessinée (BD) et d’une vidéo pédagogique. Ces outils permettront la compréhension immédiate et universelle des bons gestes à réaliser avant une intervention chirurgicale.

Ce nouvel outil de prévention pourrait être diffusé à d’autres structures médicales du territoire afin de réduire les infections chirurgicales.

Cet outil de prévention sera diffusé à l’ensemble des patients adultes et enfants opérés en ambulatoire au CHRU de Tours.

L’équipe :

  • Stéphanie Noyé – Infirmière
  • Elisabeth Pinson – Cadre de santé
  • Virginie Morange – Médecin
  • Pr Roland Quentin – Président du Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales CLIN

Localisation :

Hôpital Trousseau

Hôpital Bretonneau

Hôpital Clocheville

Les bénéficiaires :

37 000 patients par an

Coût total du projet :

  • 9 600€

Je fais un don en ligne

Propulsé par HelloAsso
Entrainement auditif et surdité

Entrainement auditif et surdité

Entrainement auditif et surdité

 

L’implant cochléaire est une neuroprothèse qui va permettre de restaurer la fonction auditive chez des patients sourds afin d’assurer une compréhension satisfaisante.

Par la suite, les performances auditives vont évoluer durant les 6 à 12 mois suivant l’activation de l’implant. Cependant, des difficultés persistent affectant la qualité de vie et l’insertion sociale.

Pour faciliter le quotidien de ces patients, un logiciel d’entrainement actif a été développé.Afin d’initier les patients à l’usage de cet outil, le service d’ORL souhaite installer une salle d’entraînement au CHRU de Tours.

Accessible par les patients adultes et enfants lors de leur venue à l’hôpital, cet espace leur permettra de se familiariser avec l’outil avant son utilisation à domicile.

L’implant cochélaire est proposé aux patients présentant des surdités sévères à profondes pour qui le gain de l’audioprothèse est insuffisant et désireux de maintenir un lien social via la communication orale.

L’équipe :

  • Pr David Bakhos – PU-PH ORL
  • Chantal Maupu-Pavie – IDE coordinatrice

Localisation :

Service d’ORL- Hôpital Bretonneau

Les bénéficiaires :

1 000 patients par an

Coût total du projet :

  • 3 150€

Je fais un don en ligne

Propulsé par HelloAsso
COVID-19 : Etude nationale COVIQUEST

COVID-19 : Etude nationale COVIQUEST

COVIQUEST contre le COVID-19

Soutenez l’étude nationale COVIQUEST contre le COVID-19.

L’étude COVIQUEST, initiée par le Pr. Clarisse DIBAO-DINA est née de la pratique des médecins généralistes et de discussions entre confrères sur le suivi des patients les plus fragiles.

COVIQUEST est une étude très simple qui se base sur la collaboration entre médecins généralistes et étudiants en médecine en stage.

Concrètement l’étudiant en médecine appellera les patients chroniques les plus fragiles atteints d’affections de longue durée cardiovasculaires et psychiques suivis régulièrement par leur médecin généraliste. Il transmettra ensuite le compte-rendu de ces appels au médecin généraliste qui pourra ainsi répondre au plus vite à leurs demandes.

COVIQUEST va se dérouler dans 9 régions métropolitaines grâce à la mobilisation de plus de 200 binômes médecin généraliste/étudiant en médecine prêts à participer et à rappeler leurs patients chroniques.

Au total 20 000 patients pourraient être rappelés dans un délai court d’un mois.

Grâce à COVIQUEST, les personnes fragiles pourraient être prises en charge rapidement et éviter des décompensations à domicile et des hospitalisations tardives. Cela représente un réel bénéfice pour ces patients.

L’équipe :

Médecins généralistes
Etudiants en médecine

Les bénéficiaires :

Patients atteints de maladies chroniques

Localisation :

France métropolitaine

Propulsé par HelloAsso