La cynothérapie en psychiatrie adultes

Projet conçu par le service de psychiatrie D – Unité Camille Claudel

 

Beaucoup de patients hospitalisés en psychiatrie le sont pour des formes graves de leur pathologie. L’hospitalisation de certains patients peut être prolongée en raison de leur résistance aux traitements, et de leur situation sociale et/ou de la gravité de leurs symptômes.

Pour ces patients, il est parfois question de soins chroniques, ce qui nécessite la recherche de nouvelles stratégies thérapeutiques innovantes.

Les expériences de médiation animale se multiplient partout en France avec succès. Relais précieux des soignants, les animaux se sont imposés dans bon nombre de thérapies et de programmes socioéducatifs.

Au CHRU de Tours, l’équithérapie est une pratique déjà développée dans certains services de psychiatrie depuis plusieurs années.

Dans une démarche continue d’amélioration des soins, le service de psychiatrie D souhaite aujourd’hui proposer aux patients des ateliers de cynothérapie et mesurer leurs effets.

La cynothérapie signifie soigner avec le chien. Il est un animal de choix en psychiatrie car il fait partie de notre environnement proche, ne juge pas et est en perpétuel recherche de contact avec l’être humain.

De nombreuses expérimentations en France, notamment à Amiens, valident l’intérêt de la cynothérapie dans la prise en charge des patients en psychiatrie.

Le service de psychiatrie D souhaite aujourd’hui tester cette pratique durant 3 ans et mener conjointement un projet de recherche (thèse de médecine) afin de mesurer l’intérêt de cette prise en charge.

Nos objectifs du projet :

1- Diminuer les troubles du comportement pour faciliter la communication et favoriser les interactions.

2- Améliorer l’estime et la confiance en soi.

3- Améliorer les troubles cognitifs des patients hospitalisés en psychiatrie D.

L’équipe :

  • Mme Christelle FERRE – Infirmière
  • Mme Céline CHALUMEAU – Infirmière
  • Mme Anne-Laure TOUSSOURIERE – Cadre de santé
  • Dr GRAUX – Psychiatre Chef de service Psychiatrie D/Hôpital de jour La Chevalerie

Localisation :

Psychiatrie D – Unité Camille Claudel

Les bénéficiaires :

environ 80 patients par an

Coût total du projet :

19 546 € sur 3 ans soit 244,5€ pour accompagner un patient

Share This